105 - Mardi 23 juin 2009, épisodes 1 & 2

Annonce

De Paul Fabra, dans Les Echos de ce jour juin : « Rationalité de la relique barbare (1/2) ». Résumé : «La complète irrationalité du dollar monnaie de réserve finira-t-elle par convaincre les élites dirigeantes de considérer d’un œil neuf toutes les « alternatives » ? »
Accès par le site de l’atelier.

Feuilleton de science économique

Épisode 1 - Échange marchands et transferts

Les échanges marchands ont, par définition, pour termes (objets cédés l’un contre l’autre) ou bien deux marchandises (troc) ou bien une marchandise et une quantité de monnaie. Les impôts sont, entre autres, des transferts de termes d’échange marchand.

Les sociétés humaines qui ne se livrent en aucune façon à des échanges marchands et des transferts n’existent pas. C’est un fait. Ces échanges et transferts sont affectés par n’importe quelle politique économique. C’est un deuxième fait. Toutes les économies politiques (théories des activités économiques) en traitent. C’est un troisième fait. Il n’en existe pas moins deux inclinations face à ces réalités.

Épisode 2 - Deux inclinations

Depuis le XVIIe siècle, le mot « économie » est aussi utilisé pour parler de l’organisation d’un système, d’un ouvrage, d’un comportement. Dans ce sens, il existe, englobant l’économie des échanges marchands et des transferts, une économie surplombante des activités humaines, elle-même surplombée par l’économie de la condition humaine, etc.

Inclination spontanée : considérons d’abord l’économie de la condition humaine afin d’en tirer des règles générales auxquelles sont soumises les activités humaines, dont celles qui consistent à échanger à titre marchand et à transférer des termes d’échange.
Inclination analytique : focalisons notre observation sur ce qui est inhérent aux échanges marchands et aux transferts car c’est la façon de faire la mieux à même de nous procurer la connaissance la p lus objective et la plus utile du système de ces échanges et transferts, affaires monétaires bien entendu comprises.

L’économie politique objective procède de la seconde inclination. Les aspects subjectifs de la pratique des échanges marchands et des transferts n’y sont pas niés. En revanche, l’observation est centrée sur les aspects objectifs. Ces derniers ne font pas exception à la règle : ils émergent, tel un chapelet d’îles, d’un océan de subjectivité. Avec, au côté ou au sein de la science molle « économie subjective », la science dure « économie objective » ?

Bulletin suivant

Le feuilleton fera état de deux autres caractéristiques primordiales de l’économie objective.

DM & AL

RÉAGIR