109 - Vendredi 7 août 2009, épisode 6

Annonces

Le bulletin paraîtra environ tous les 10 jours, possiblement dès août et sûrement à partir de septembre. Au final, le nombre d’épisodes du feuilleton de science économique sera probablement compris entre 60 et 70.

Feuilleton de science économique

Épisode 6 - Tout salarié est un marchand

Premier constat : tout ce qu’une entreprise vend est, par définition, de la marchandise.
Deuxième constat : parmi les marchandises vendues par les d’entreprises, un grand nombre sont des services rendus.
Soit la minoterie M. Elle n’achète pas du blé et ne vend pas la farine: elle vend la transformation de blé en farine. La marchandise cédée en échange de son paiement, principal du chiffre d’affaires de cette entreprise, n’est, dans ce cas, que cette transformation.

Ce qu’un travailleur vend en échange du salaire qu’il perçoit est toujours le service d’une transformation. Si l'on suit le raisonnement appliqué à la transformation vendue par la minoterie M, il faut donc aussi en conclure que le service vendu par un travailleur en contrepartie d’un salaire est une marchandise. Au quotidien et en science économique, tout salarié est ainsi un marchand.

Les médecins, les fonctionnaires et les élus rémunérés qui bien que tirant un revenu de leur travail ne se reconnaissent pas comme des commerçants, restent cependant des marchands à raison de ce revenu.
Le risque est grand de se méprendre et d'exclure une grande partie des acteurs de la pratique des échanges marchands et donc de l’économie. Il est vrai que, dès qu’il est question du travail et de son revenu, le chemin est piégé. Du travail est de la marchandise et du travail n’en est pas (voir bulletin suivant).

Bulletin suivant

Titre de l’épisode suivant du feuilleton : Le travail ouvrage et le travail dépense.

DM & AL