136 - Lundi 26 juillet 2010, épisode 33

Définition du capital, 2/10

N’appelons « capital » que le financement à proprement parler permanent fourni directement à une entreprise par un épargnant au moins.

L’emploi univoque du substantif « capital » – un capital, le capital – est possible et désirable (proposition 4.1.2).

1. Les emplois de l'adjectif « capital,  ale, aux » n'en sont pas affectés.

Le Grand Robert de la langue française rappelle la primauté historique de cet adjectif. Il a été « emprunté vers 1200 au latin capitalis « de la tête », dérivé de caput,« tête » (à chef) ». Son premier emploi « est spécialisé dans la langue du droit avec la valeur de « qui peut coûter la tête, mortel » − la peine capitale... En 1567, « un emploi substantivé du masculin capital est attesté en économie ». Il est « destiné − sans jeu de mot − à faire fortune ». Il se peut qu'il « soit né directement en français ». Il se peut qu'il ait été « emprunté à l'italien capitale », partie principale d'un prêt.

Est capitale, au sens aujourd'hui premier de cet adjectif, la partie essentielle d'une chose. Plus simplement dit, est capital ce qui est le plus important.

2. La question de ce qui est capital en économie se pose.

Elle appelle une première réponse qui appelle elle-même une question suivante. Cette chaîne conduit, quand on veut bien s'y laisser mener, à l'objet « financement permanent de l'entreprise ». Voici comment.

La pratique des échanges marchands est capitale en économie. Elle procure les revenus sur lesquels les transferts sont prélevés. L'entreprise est capitale dans la pratique des échanges marchands. Cette pratique produit des résultats différents selon ce qui est de règle en entreprise. Le compte des stocks, ou bilan, est capital dans l'entreprise. De sa structure dépend le débit des flux, dont ceux des bénéfices. Le financement permanent est capital dans le bilan d'une entreprise. Sa hauteur, relativement aux investissements, ou actifs, commande principalement la solidité de l'entreprise et sa capacité à employer durablement.

La science économique doit, à l'épreuve de son usage, se révéler juste sur ce qui est, dans la matière qu'elle traite, capital. Les matériaux de construction de cette science doivent, pour ce faire, comporter le moins possible d'équivoques. La discipline qu'il y faut est connue. Dans d'autres champs, son succès est patent. Des concepts doivent être extraits de notions. L'outil de cette extraction est la définition de la définition.

Plus à ce sujet

3. Il est facilement évitable de dire de n'importe quelle somme d'argent qu'elle est un « capital ». 4. La partie remboursable d'un crédit se décrit sans ambiguïté par le mot « principal ». 5. Il est facilement évitable d'employer  l'expression « capital physique ». 6. La distinction entre « capital fixe » et « capital variable » est trompeuse. 7. Hommes et connaissances ne sont pas des objets économiques. 8. L'attribution d'un sens univoque au substantif « capital » passe encore pour une idée trop simple pour être de grande portée.

 DM