154 - Mardi 15 février 2011, épisode 48

Rentabilité et profitabilité

Cette distinction est, à ce stade du feuilleton de science économique, en prévention d’un amalgame entre deux sortes de taux de profit. Nous verrons ultérieurement, à propos de la répartition du revenu global, que sa nécessité est beaucoup plus étendue. Mais, pour l’heure, acceptons en économie politique objective, EPO, de dire de l’un des taux de profit qu’il est une « rentabilité » et de l’autre une « profitabilité ».

Qui ?

Qui d’entre nous n’a ou n’aura pas dans son carnet d’@dresses des proches dont la formation secondaire ou supérieure n’a pas été au moins en partie à l’économie et « aux affaires » ? Et de responsables dont, à leur échelon, les raisonnements économiques importent ? Des élus de gauche et de droite dopés à l’EPO, peut-il y en avoir tant que des électeurs ne le réclameront pas ?

Inviter

La colonne de droite du site comporte l’option ° Envoyer un message d’invitation. Il s’agit de convier à prendre acte de l’existence de l’Atelier Paul Fabra et de l’offre qu’on y trouve sur son site www.atelierpaulfabra.org : se faire envoyer le bulletin et éventuellement s’inscrire en qualité de sociétaire, le tout gratuitement. Le contenu de ces messages, dits en informatique peer to peer, et le fait qu’ils aient été émis ne sont pas enregistrés dans la base de données du site.

Revue

Des articles datés vont continuer à se trouver en Publications / Revue du site de l’Atelier. Mais peu à peu vont apparaître des thèmes tels que, par exemple :  Économie politique subjective et objective / Publicités organiques. Ce sera autant de piles dans lesquels des notes sont accumulées et tenant chacune dans une seule page web. Les initiales du rédacteur de chacune de ces notes et la date de mise en ligne y figureront. Le bulletin informera de l’ouverture d’un thème ou de l’ajout d’une note.

Roland Verhille: Le mystère de l’argent chinois

DM & AL, Épisodes suivants (5)