199 – 30 janvier 2014

Canada, assistanat, Copernic, fait en France

Contreparties, responsabilités, comptes

Rentabilités, productivités, profitabilités

D’autant plus que les problématiques de la répartition normale des revenus et de la formation elle aussi normale d’un grand nombre de prix s’en trouvent plus justement comprises et assumées,

  • nous sommes pour une science et une politique économiques qui reposent notamment sur des définitions génériques et strictes de la rentabilité, la productivité et la profitabilité,
  • ces définitions étant valides à tous les niveaux d’analyse économique, des plus macro (nations et groupes de nations) aux plus micro (ce produit vendu par cette entreprise), chaque fois qu’autour d’une productivité P une rentabilité R et une profitabilité P’ s’ajustent — relation RPP’ ;
  • encore trop souvent injustement mais inévitablement, les termes de cette relation jusqu’à présent sous-enseignée servant à motiver un grand nombre quotidien de créations et de suppressions d’emplois au niveau méso, celui des entreprises juridiquement constituées (en sociétés de plus en plus couramment) :

11.7. Les entreprises dans l’entreprise ont des actifs directs, tous très exactement financés de la même façon.  *

11.8. Des rentabilités, productivités et profitabilités directes sont de même appartenance.

* Avec, en note de bas de page [1], une contestation de la pertinence du price earning ratio, ce coefficient qui contribue au mauvais fonctionnement de la concurrence. Le capitalisme en son meilleur état n’est décidément pas l’actuel.

DM, AL