L - L'anticapitalisme le plus sournois

Une économie de marché est sur le papier concevable, par généralisation de ce qui est spontanément pratiqué par de nombreuses petites et moyennes entreprises. La rémunération effective du placement en capital n’y est pas pratiquée. Les placements, minimaux, en capital y ont le même statut qu’un objet d’art détenu par un particulier : ils ne procurent pas de rente, au sens propre de ce mot en français[1]. Dans cette économie, la fraction de bénéfice non distribuée au personnel en intéressement aux résultats est entièrement allouée à l’autofinancement.

Cette économie est jugée capitaliste par ses acteurs et la plupart de ses observateurs. Elle n’en est pas moins anticapitaliste. Le profit y étant sorti du schéma de l’échange, le capital en tant que placement à conserver pour le revenu qu’il procure l’est également. La rétroaction EPCE y est tenue à l’arrêt. Le P de plus-value fait complètement office du P de profit. Les freins aux inégalités destructrices sont démontés. L’effet de levier à partir d’un minimum de capital mène de crises d’endettement en crises d’endettement.

Au cœur bien portant de l’économie de marché moins chaotique dans sa croissance, il y a l’échange du placement en capital contre sa rémunération — et sa pleine rémunération en capitalisme nouveau. Anémier ce cœur fait basculer dans une configuration centralisatrice de l’économie où les banques, les compagnies d’assurance, les fonds de pension et les trésors publics tendent à monopoliser ensemble la production de rente par l’épargne placée, avec éviction de la plupart des détenteurs de moyens et petits patrimoines de la copropriété directe d’entreprises au pluriel.



[1] Sens qui a engendré « rentabilité ». Un loyer se dit rent en anglais, ce qui a été une source de confusion. Un loyer constitue dans tous les cas du chiffre d’affaires d’où ne découlera qu’éventuellement un revenu de placement, à savoir une rente.