3.8. Un seul échange marchand n’a pour coéchangistes qu’une entreprise et qui la possède.

1. Un terme de cet échange est un placement qui rend propriétaire ou copropriétaire d’une entreprise.

L’autre terme de cet échange est la rémunération, versée par cette entreprise, de ce placement.

2. Cette rémunération est assurée au moyen du bénéfice tiré de la vente de marchandise composée.

Seules les entreprises vendent de la marchandise composée. C’est pourquoi la propriété qui permet de pratiquer cet échange marchand est nécessairement celle d’une entreprise.

3. Aucun autre échange marchand n'a pour coéchangistes une entreprise et qui la possède.

Pour s’en assurer, il suffit de passer en revue la typologie des échanges marchands.