11.1. Ne font l’objet de ce chapitre que les prix, autres que des intérêts, auxquels les entreprises vendent.

1. Le chapitre précédent traite de l’intérêt, prix du service du crédit.

Auparavant, deux autres chapitres traitent également d’un prix. Le profit, quand ce mot désigne la rémunération du placement en capital, est le prix d’un service. Le salaire, à savoir la rémunération du travail, est aussi le prix d’un service.

2. Ces prix ont des déterminants et des fonctions qui leur sont propres.

Les rémunérations de placement, selon qu’ils sont en capital ou en crédit, ont des déterminants propres aux prix qu’ils constituent. Leurs fonctions régulatrices et stimulatrices leur sont aussi propres. Les rémunérations du travail ont aussi des déterminants propres aux prix qu’ils constituent. Leur fonction distributive leur est également propre.

3. Les prix, autres que les intérêts, auxquels les entreprises vendent ont également des déterminants et des fonctions qui leur sont propres.

Le présent chapitre situe ces déterminants et fonctions. Ce faisant, il met au jour la solution du problème, réputé sans solution objective, de la répartition des coûts communs. Une loi réductrice de l’arbitraire des prix auxquels les entreprises vendent est, du coup, mise au jour en même temps. L’implication politique n’a rien de mineur : un choix de régime économique n’est bien instruit qu’en tenant compte de cette loi.