8.10. Trois variables déterminent le revenu total du travail : le revenu global, la rentabilité et la productivité des placements.

1. La détermination du revenu total du travail, RT, doit s’entendre pays par pays.

Cette limite géographique est une conséquence de la nature des variables de cette détermination. Tout ce qui rend une population plus ou moins adroitement industrieuse agit sur ce qu’est le revenu global par tête pour elle, ce revenu par tête étant toujours susceptible d’être peu ou prou différent d’un pays à l’autre.

2. Avec « = » signifiant « est déterminé par », nous avons montré que RT = RG – RP.

Rappelons que c’est la problématique, arguments 1 et 2 de 8.2, sur longue période de la répartition du revenu global qui est ici d’abord prise en considération.

3. Par définition de la rentabilité des placements, RDP, le revenu total des placements, RP, est égal à la multiplication de RDP par le montant du stock des placements, SDP.

RP = RDP * SDP

Comme par définition de la productivité des placements, PDP :

SDP = RG / PDP

RP = RDP * (RG / PDP)

4. Puisque RT = RG – RP :

RT = RG – (RDP * (RG / PDP))

le revenu total du travail, RT, est déterminé par une différence dont les variables sont le revenu global, RG, la rentabilité des placements, RDP, la productivité des placements, PDP. Cqfd.

5. De l’équation RT =RG – (RDP * (RG / PDP)) se déduisent tous les cas de progression, de stagnation et de régression du RT.

Il y a notamment une hausse du revenu total du travail RT, quand il y a hausse du revenu global RG, stabilité de la rentabilité des placements RDP, hausse de la productivité des placements PDP.