1.11. Le progrès économique est qualitatif.

Le progrès économique s'entend comme le progrès de la pratique des échanges marchands et des transferts de termes de ces échanges; , c’est-à-dire conformément à la définition de l’économie ici retenue. Le forçage des performances quantitatives expose à une dégradation de la qualité des échanges et des transferts. Certes il faut des performances quantitatives, notamment en matière d’emploi et d’élévation du pouvoir d’achat des salaires. Mais il est malencontreux que ce soit moyennant une dégradation de la qualité des échanges et des transferts. Quand c’est le cas, le dommage est double. La qualité de la vie sociale et la protection de l’environnement s’en trouvent desservies. Les performances quantitatives à terme les plus nécessaires s’en trouvent compromises. Ce qui contribue à qualité des échanges et des transferts sont la simplicité et l’objectivité. Ces deux plus contribuent à une vie sociale plus apaisée et moins compartimentée – la société ouverte de Karl Popper. En appendice, Lettre ouverte à Dieu et au Diable, objet : l’économie. Appendice C111.

[Ci-dessous, notes complémentaires en vue d'une reformulation de l'argumentation de la proposition 1.11]

Depuis plusieurs générations, les technèmes, c’est-à-dire les éléments techniques minimaux, qu’il faut posséder pour entrer de plain pied au rez-de-chaussée de la science économique ne présentent pas plus de difficulté à enseigner et à mémoriser que les règles les plus utilisées de l’arithmétique, de la géométrie et de l’algèbre élémentaires. Désormais le courrier électronique facilite grandement la mise en circulation et la propagation de textes à visée scientifique et didactique maintenus ouverts à l’amélioration de leur lisibilité. Au premier rang des éléments techniques minimaux qu’il faut posséder pour entrer de plain pied au rez-de-chaussée de la science économique, il y a les technèmes de la comptabilité commerciale. Le chapitre 4 sur l’entreprise en comporte un exposé. La manière dont des extraits du présent ouvrage sont publiés, tout en res-tant ouverts à l’amélioration de leur lisibilité, sous la forme de documents transmissibles par courrier électronique illustre le fait que les techniques in-formatisées de circulation et de stockage de documents met à la portée d’un large public une participation active à des sociétés, de fait et savantes, d’économie politique objective.