2.24. La dynamique que la pratique des échanges marchands tend à établir résulte de la formation des prix de chacune des six catégories homogènes de marchandises.

Les principaux effets dynamiques que la mécanique générale des échanges de marchandises tend à entretenir sont nécessairement des résultats de l’interaction entre l’évolution d’au moins deux prix. L’identification méthodique de ces interactions n’est possible qu’au cours de l’étude de la formation des prix de chacune des catégories économiquement homogènes de marchandises.

Les divergences des conceptions, sur ce que sont les principaux effets dynamiques que la mécanique générale des échanges marchands tend à instaurer et à entretenir, jouent un rôle politique et syndical éminent. Les faits constatés après coup aplanissent très peu ces divergences, voire pas du tout : chacun fait dire aux faits ce qu’il a envie d’entendre. Pour améliorer la convergence des actions, il faut le préalable de la convergence des conceptions sur les mécanismes de formation des prix, profits et salaires en tête, ainsi que sur la dynamique qui en résulte. Toutes les autres élucidations que la théorie économique est susceptible de produire paraissent bien être secondaires.