Ae – Un secret de famille

Lucien Contrepoint, © Atelier Paul Fabra, 16ième semaine de 2011

Cinquième dialogue de politique fiction

Nicolas, montrant du doigt une page de revue de presse du 21 avril et parlant de la patronne du Medef — Tu as vu la Laurence ? Elle commence par monter sur ses grands chevaux à l’idée d’une prime aux salariés des sociétés dont le bénéfice distribué aux actionnaires est en augmentation. Tu comprends ça, toi ?

François, montrant à son tour du doigt une autre page de la revue de presse du même jour et faisant allusion aux réunions hebdomadaire de l’UMP à l’Élysée — On n’est maintenant qu’entre nous deux. Il faut que je puisse te dire ça plus clairement que cela est fait le mardi matin. En économie particulièrement, le culot et le volontarisme ne font pas le poids. Je vais t’avouer ce que ma conversion à l’économie politique objective me conduit à penser désormais. La doctrine du Medef sur les questions du capital, du profit, de l’emploi et des salaires est certes emberlificotée...

Nicolas — De plus, n’est-elle pas devenue somme toute plus corporatiste que celle de la CFDT et celle de la CGT ?

François — Elle n’est pas, en tout cas, moins partiale alors qu’il serait préférable que d’une part les syndicats patronaux donnent le la sur ce qu’il y a de plus objectif concernant les entreprises, d’autre part les syndicats de salarié sur ce qu’il y a de plus objectif concernant les salaires. Mais, vois-tu, les positions de principe de la puissance publique en matière de politique économique sont encore plus emberlificotées. Balayons devant notre porte avant de convier les partenaires sociaux à faire le ménage chez eux.

Nicolas – Méfions-nous des principes. Soyons concrets. Il y a, dans la conjoncture actuelle, une ficelle à tirer pour faire remonter le pouvoir d’achat des salariés. Tirons-là.

François — Remonter un peu le pouvoir d’achat de certains salariés en emberlificotant encore un peu plus la vague, trop vague, doctrine de la participation héritée du Général de Gaulle et empêtrée dans le volontarisme ruineux pour les finances publiques qui fait dire : « la croissance, on ira la chercher avec les dents ». Si tu veux que ta campagne tranche à raison de ce qu’elle prescrit en matière de réorientation économique, c’est sur des principes qu’il faut que tu prennes appui.

Nicolas — Je dois reconnaitre que c’est ce que j’ai fait avec le « travailler plus pour gagner plus ».

François, tendant à Nicolas un morceau de bristol — Le ministre des finances Léon Say plaidant, dans les dix premières années de la troisième République, pour des « budgets de principes », par opposition à des « budgets d’expédients », ça te dit quelques chose ? Je vois à ta mine que ce n’est pas le cas ; passons, je t’en dirai plus à ce sujet un autre jour. La fiche d’aujourd’hui est sur un Principe, avec un P majuscule. Lisons-là.

Nicolas, presque sur le ton de la colère — Tu sais bien que j’ai pour le mot « principe » la même aversion spontanée que pour le mot « rigueur » !

François — Tu sais bien aussi que ces aversions sont chez toi calculées à des fins politiciennes. Tu t’obstines à ne pas voir que ce calcul est d’autant moins bon que son résultat va à l’encontre de la sincérité à laquelle tu t’efforces. Tu as pourtant appris par tes hautes fonctions que pour être efficace il te faut sans cesse faire le tri entre le principal et l’accessoire. Or le principal, Monsieur le Président, ou comme tu voudras l’essentiel cher ami, ça ne se détecte qu’avec la pierre de touche de principes.

Nicolas, radouci mais se raccrochant au subterfuge du « ce n’est pas de ma faute » — Je comprends que ce que tu veux dire et je l’approuve en bien des choses. Mais là c’est d’économie dont il s’agit, cette affaire sur laquelle tout et son contraire se racontent. Les principes y sont, tu ne peux pas me dire le contraire, à géométrie très variable.

François — Et ils le sont d’autant plus qu’on trouve électoralement commode de cacher son incompréhension en les relativisant tellement que cela revient à les gommer. Lisons la fiche d’aujourd’hui.

Nicolas, lisant — Petit titre : « Démonstration, deuxième étape ». Grand titre : « Un secret de famille ». Tu me faciliterais la comprenette en m’indiquant de quelle démonstration il s’agit.

François – La démonstration de la possibilité d’une relation, à l’échelle d’un pays, entre un état initial de l’emploi E, le profit P encaissé par les propriétaires des entreprises, le stock national de capital C, un état final de l’emploi E.

Nicolas — Avec état initial de l’emploi égal taux élevé de chômage de longue durée et état final de l’emploi égal plein-emploi, est-ce que ça marche ? Si oui, pourquoi...

François, exploitant l’avantage qu’il a pris — Je t’arrête. Si j’ai entrepris de t’initier à cette possibilité, c’est que je crois avoir glané de bonnes réponses aux questions qu’elle pose. Mais c’est à toi de te forger ton opinion et d’en assumer le risque.

Nicolas — C’est à toi de me convaincre.

François — Si désormais je te parle de relation EPCE, tu comprends quoi ?

Nicolas — Le premier E d’état initial de l’emploi, le P de productivité, le ...

François, agacé — Le P de profit encaissé par les propriétaires des entreprises.

Nicolas — Le premier E d’emploi en son état initial, le P de profit encaissé par les propriétaires des entreprises, le C de capital, le dernier E d’emploi en son état final – EPCE, vu.

François — Parfait ! Pour te démontrer que l’autorégulation EPCE tend à exister et qu’un gouvernement doit faire ce qu’il faut afin qu’elle fonctionne mieux, jusqu’à ce qu’elle produise en peu d’années le plein-emploi...

Nicolas — En moins de cinq ans ? Si c’est le cas, j’achète tout de suite et dès le début de la campagne officielle je rentre dans le lard des syndicats, les patronaux en tête. Maintenant que nous n’avons plus à ronger l’os des 35 heures, ils commenceront par prendre cette politique pour de la mauvaise piquette car elle ne vient pas d’eux.

François — Tu t’assures d’abord qu’il s’agit de l’un des meilleurs vins que les écobjectivistes produisent.

Nicolas — Les quoi ? 

François — Les économistes objectivistes : écobjectiviste, contraction des deux premières lettres du mot « économiste » et du mot « objectiviste ».

Nicolas — C’est au dictionnaire, ce substantif ? Si ce n’est pas le cas et que je l’emploie, il va m’arriver ce qui est survenu à Ségolène et qui a été fort fâcheux pour elle avec sa je ne sais plus quoi se terminant par « tude ».

François — La « bravitude ». Pour ne pas te la jouer, il me faut t’avouer que j’ai dû aller vérifier. « Objectivisme » et « objectiviste » sont dans nos dictionnaires, comme leurs contraires « subjectivisme » et « subjectiviste ». Préférer prendre appui sur ce qui dans la réalité est objectif plutôt que subjectif est objectiviste. L’impartialité, tant juridique que politique, est objectiviste.

Nicolas — Ah, oui, ça me rappelle quelque chose que j’ai appris à la fac : l’objectivisme juridique qui fonde l’obligation légale sur une règle indépendante de la volonté des sujets. Tu crois que l’objectivisme économique, ça peut vraiment exister ?

François — Oui, faute de quoi il ne peut pas y avoir une politique économique objectivement meilleure qu’une autre, c’est un truisme que de le constater. Et si l’objectivisme juridique existe, comment se pourrait-il qu’il n’existât pas un objectivisme économique dès lors que la question à juger est économique ? Sur le site qui est pour l’instant, à ma connaissance, la seule vitrine télématique d’écobjectivisme ouverte 7 sur 7 et 24 sur 24, la possibilité de l’autorégulation EPCE est établie en faisant d’abord cas de la relation entre le stock national de capital C et l’état de l’emploi E.

Nicolas — Est-ce que ce que ce sont les écobjectivistes qui parlent, à propos du couple C et E, d’un secret de famille ?

François — Non, c’est moi, pour rendre ton initiation moins austère.

Nicolas — Dans quel secret vit ce couple ? La famille, c’est qui en l’occurrence ?

François — La famille est dans ce cas la société tout entière. Le problème étant d’économie, les chefs de cette famille sont les économistes, les syndicalistes, les politiciens, plus ou moins accessoirement les autorités morales.

Nicolas — Avec une omerta sur la relation inavouable entre le stock de capital C et l’état de l’emploi E ?

François — Il est certain que cette relation existe. Mais cette certitude est tue par les chefs de famille. Ils omettent de considérer qu’elle fait partie du réalisable économiquement sain.

Nicolas — Cette omission a sa raison d’être.

François — Ces chefs sont sous l’emprise mentale de l’écosubjectivisme, c’est-à-dire des sciences économiques telles qu’on les enseigne en les faisant reposer d’abord sur la subjectivité tant des agents économiques que, mais sans trop le dire, sur celle des économistes. S’en tenir à la règle générale de l’omission de la relation entre le stock national de capital C et l’état de l’emploi E, avec ici et là des exceptions qui confirment cette règle, leur permet de repousser la concurrence de l’écobjectivisme. Ils défendent leurs croyances, c’est normal.

Nicolas — Ce n’est aussi électoralement pas négligeable du tout, tu en conviendras. Je lis le corps de ta fiche d’aujourd’hui :

  • Le secret jusqu’à présent trop bien gardé est, pays par pays, la relation pourtant certaine entre le stock national de capital C et l’état de l’emploi E dans ce pays.
  • Le capital dont il s’agit est exclusivement de l’épargne placée en financement permanent d’entreprises de toute taille et de tout secteur et rémunérée, quand elle l’est, par du bénéfice distribué aux propriétaires de cette épargne.
  • Se pénétrer d’arguments du type de ceux qui sont reproduits au dos de cette fiche prend peu de temps.
  • Une politique économique non centrée sur la relation entre C et E procure des résultats forcément au-dessous des attentes de la population.
  • Faute d’une telle politique, nous passons à côté de ce qu’il y a principalement à faire pour que le plein-emploi devienne la norme et le sous-emploi l’exception. »

François, malicieux puis informatif — J’ai bien fait de mettre en caractères gras l’adverbe « principalement »... Les arguments reproduits au dos sont ceux de la proposition « L’existence d’une relation entre stock national de capital et état de l’emploi est certaine ». En bas de cette page comme sur toute autre de ce traité de science économique, il y a l’option « Version imprimable ». Comme il n’y a pas tout à fait que pour le pilotage automobile que j’ai de l’adresse, j’ai utilisé cette option pour capturer le texte qui se trouve sur la feuille pliée collée au dos de la fiche.

Nicolas — Je vais regarder ça. Tu peux être tranquille que ça me fera moins pâlir que d’être ton passager quand tu conduis sur circuit une voiture de sport !

François — Et moins soupe au lait que quand on te parle de principe et de rigueur ?

Certifié conforme à la fiction, à suivre, LC