Plaidoyer pour la simplification sociale, Jacques Bichot

Septembre 2012

Cette excellente argumentation vaut pour l’ensemble de la simplification politique et administrative. Ce vieux serpent de mer est plus que jamais à ressortir du placard où il végète. C’est pour une raison d’intérêt national dont cette argumentation fait état : la capacité des entreprises françaises à fournir de meilleurs rapports qualité/prix est trop largement obérée par des complications qui n’ont pas lieu d’être. S'y ajoute, bien entendu, la qualité de vie de la population.

« Faire simple exige de réfléchir en profondeur, de travailler sérieusement, et de résister à toutes sortes de sollicitations. »

Cela vaut aussi pour les propositions premières en fonction desquelles une politique économique est conçue et conduite. Comment se pourrait-il que les Français ne soient pas de plus en plus vite déçus par leurs gouvernements successifs tant que ces derniers se révèleront si faibles en matière de principes économiques simples et équitables ?