Publicités organiques

DM, 25 février 2011

Autour de 1800, l’adjectif « organique » a commencé à être aussi employé en français dans le sens de « En législation, loi organique, loi fondamentale qui organise une institution quelconque » (Littré, édition de 1878) ; « Qui a rapport à l’essentiel de l’organisation d’un État, de la constitution d’un traité » (Le Petit Robert 2009 ; noter à plus d’un siècle d’intervalle la progression de l’étatisme dans l’esprit des rédacteurs de dictionnaires de langue française).

En économie politique objective (EPO), nous convenons d’appeler « publicités organiques » celles qui contribuent à l’organisation d’un marché et plus généralement de la vie économique (des transferts, dont les impôts, font que l'économie a un périmètre plus étendu que celui des marchés) – celles qui touchent à l'essentiel de l'organisation d'une économie.

L’intense publicité grand public des variations des indices boursiers est organique cependant qu'il est douteux, très douteux, que cette intensite soit un progrès. L’absence de publicité par les pouvoirs publics, qui seront relayés par les médias grand public quand cette lacune sera comblée, des taux moyens de profit sur capital (toutes entreprises, par secteur d’activité), est organique. Le comblement de cette lacune le sera tout autant.

Il est fort significatif qu’il n’existe aucun grand débat entre économistes, avec échos sur la place publique et interventions venant d'elle, concrétisé par des essais dont il est fait état dans les allées du pouvoir, sur les publicités organiques en économie normale. C'est comme si tout était dans ce domaine pour le mieux dans le meilleur des mondes, ce qu’il est d’autant plus grotesque d’envisager que des prix Nobel d’économie distinguent les auteurs de travaux sur les « dissymétries d’information » entre les acteurs de marché parce que la concurrence a été postulée pouvoir être « pure et parfaire » (Walras), ce qui même sur le plan strictement théorique est méthodologiquement (= épistémologiquement) insensé.

Répété de génération en génération, l'exercice académique des hypothèses imaginées pour canaliser un raisonnement mathématiquement épatant, au sens premier de cet adjectif, finissent par stériliser le bon sens dont il faut faire preuve pour ajuster un dispositif concret et efficient de publicités économiques organiques. Quand il y a des dysfonctionnements économiques graves, mieux vaudrait que ce soit comme par réflexe que des caractéristiques du dispositif actuellement en usage soient mises en cause. 

Entrer en champ de recherche du site la chaîne de caractères [Publicités organiques] (sans les crochets) donne accès à ce qui été jusqu’à présent indexé sur ce thème.