2.6. Les monnaies ayant cours ne sont pas des marchandises.

Une monnaie ayant cours est constituée de signes qui n’ont d’utilité que parce qu’ils ont un pouvoir d’échange contre n’importe quelle marchandise, là où cette monnaie est acceptée par les vendeurs. La valeur d’usage des monnaies ayant cours est réduite au fait qu’elles ont une valeur d’échange. C’est pourquoi les monnaies ayant cours ne sont pas des marchandises.

Des billets et des pièces qui n’ont plus cours deviennent des marchandises quand ils sont mis en vente auprès de collectionneurs.

Une conception de l’économie qui admet que les monnaies ayant cours sont des marchandises comme les autres repose sur une transformation pas ou mal entreprise de la notion de marchandise en un concept proprement dit.

Ces observations complètent ce qui est admis au chapitre précédent sur la monnaie (l’argent) et répondent définitivement par la négative à la question : la monnaie est-elle une marchandise ?