Taux de profit

warning: Creating default object from empty value in /home/atelierpa/www/sites/all/modules/i18n/i18ntaxonomy/i18ntaxonomy.pages.inc on line 34.
Profit, au sens univoque ici retenu. L'ensemble des taux de profit est hétérogène à raison de leurs bases, les dénominateurs qui les définissent et servent à les calculer.

Taux directeurs

Date: 
26 mars 2013

Les taux d'intérêt sont considérés comme étant les principaux taux directeurs de l’économie. Ce choix fait la part belle au crédit comme source principale de financement, conduisant ainsi à un maximum de crédit pour un minimum de capital. D'autres taux directeurs n'ont pas cet inconvénient.

6.8. La publicité des taux moyens de profit sur capital incombe aux pouvoirs publics.

1. Un ratio est une valeur relative économiquement significative.

Tout ce qui est ci-dessus admis sur le capital et le profit fait partie de ce qui est à prendre en compte pour rendre ces ratios conceptuellement pertinents et, partant, statistiquement justes dans la limite des marges d’erreurs inhérentes à l’usage d’échantillons.

6.7. Disons de l’un des taux de profit qu’il est une « rentabilité » et de l’autre une « profitabilité ».

1. D’une part, le profit est la rémunération du placement en capital.

D’autre part, le profit est obtenu au moyen de ventes, lesquelles, portant toutes sur des marchandises composées, sont effectuées par la mise en œuvre des actifs financés par un passif dont un capital fait partie. C’est pourquoi il existe deux taux significatifs de profit.

Japon : l'hyperinflation claquemurée, Paul Fabra

Résumé

La bulle obligataire retient le potentiel hyperinflationniste d’une énorme dette publique. En absorbant les ressources de l’épargne, elle provoque la déflation.


Les Echos n° 20509 du 15 Septembre 2009 • page 11

Syndiquer le contenu