Paul Fabra

warning: Creating default object from empty value in /home/atelierpa/www/sites/all/modules/i18n/i18ntaxonomy/i18ntaxonomy.pages.inc on line 34.

Paul Fabra    Paul Fabra, né le 21 décembre 1927, licencié en droit et diplômé de l´Institut d´études politiques de Paris, a commencé sa carrière de journaliste à l´hebdomadaire L´Entreprise (1953) et à La Vie française (1954-61). Il l'a continuée au quotidien Le Monde (1961-93). Responsable du supplément hebdomadaire Le Monde de l´économie (1967-84). Collaborateur de différentes revues françaises et étrangères, et notamment du Wall Street Journal. Éditorialiste, rattaché à la rédaction en chef du journal Le Monde (1984-93). Chroniqueur au journal Les Echos (1993-2009), Paul Fabra a reçu le prix Jacques Rueff (1979) et été fait Chevalier de la Légion d'honneur (1985).

Paul Fabra est président de l'Atelier Paul Fabra.

La route de la déflation est toute tracée, Paul Fabra

Les Echos n° 18929 du 20 Juin 2003 • page 44.

Au moment où cette chronique de 2003 a été mise en ligne sur le site - décembre 2011 - elle s'est avérée rétrospectivement d'une redoutable prémonition. (APF).

Le mythe de la création de valeur, Paul Fabra

Chronique parue dans les Echos du 4 novembre 2005. 

Cette chronique fait partie de l'ensemble des dernière publications de Paul Fabra publiées dans son dernier livre : Le capitalisme dans capital.

 

Le mythe de la création de valeur

La plus-value encaissée par l’actionnaire a pour contrepartie un pouvoir d’achat amoindri des salariés.

L'Anticapitalisme : le profit dans le schéma général de l'échange

 

Extraits du chapitre 6, Le profit dans le schéma général de l’échange

[7 paragraphes après le début de ce chapitre, après un premier membre de phrase pour transition :]

L'Anticapitalisme : la rupture épistémologique

Extrait du chapitre 5, intertitre de l'auteur, mentions entre [ et ] de DM, ajout par ce dernier d'un commentaire sur le concept de rupture épistémologique

De l'immobilier vendu comme un produit financier, Paul Fabra

En France, on est monté de plusieurs crans dans l’évolution vers un marché où les logements neufs sont dans la proportion des deux tiers environ vendus comme des produits financiers.

 Accès au corps de cet article de Paul Fabra paru dans les Echos du 7 janvier 2011.

Syndiquer le contenu