Libéralisme économique

warning: Creating default object from empty value in /home/atelierpa/www/sites/all/modules/i18n/i18ntaxonomy/i18ntaxonomy.pages.inc on line 34.

Énoncé

Application de la règle générale de la propriété privée des entreprises sous la contrainte, établie par le législateur et maintenue par les autres autorités de marché, de concurrence suffisante pour assurer la régulation des prix, ainsi que plus largement la comparaison des offres marchandes.

Comme pour le libéralisme politique, le contraire du libéralisme économique est le centralisme.

Voir aussi l'exception antilibérale française de Raymond Boudon dans l'annexe 3 du traité de science économique.

155 - Lundi 28 février 2011, épisode 49

Le gouvernement ne sait pas créer d’emplois

Le renvoi à l’argumentation de ce fort juste jugement de Bernard Zimmern est accompagné de l’annonce sur ce que va être l’objet principal du bulletin pendant quatre mois. C’est à lire.

7.8. Par la relation EPCE, le capitalisme libéral comporte un dispositif permanent de relance.

1. Les sens donnés aux mots « capitalisme » et, dans son emploi en économie, « libéralisme » sont ceux indiqués plus haut.

Ces sens, spécifiés dans l’argumentation de la proposition 4.1.10, font que les expressions équivalentes « Capitalisme libéral » et « Libéralisme capitaliste » ne sont pas tautologiques.

6.8. La publicité des taux moyens de profit sur capital incombe aux pouvoirs publics.

1. Un ratio est une valeur relative économiquement significative.

Tout ce qui est ci-dessus admis sur le capital et le profit fait partie de ce qui est à prendre en compte pour rendre ces ratios conceptuellement pertinents et, partant, statistiquement justes dans la limite des marges d’erreurs inhérentes à l’usage d’échantillons.

145 - Samedi 29 octobre 2010, épisode 42

Quatre régimes économiques de base, 2/2

Perpendiculairement à l’axe typologique centralisme – libéralisme, il y a l'axe qui tient compte de la structure des passifs des entreprises.

Caritas in veritate : science économique et doctrine sociale de l’Église catholique

Introduction

Ces notes portent sur une partie du message que le « Souverain Pontife Benoît XVI » adresse par sa « Lettre encyclique Caritas in veritate (…) à tous les hommes de bonne volonté sur le développement humain intégral dans la charité et dans la vérité ».

103 - Mercredi 3 juin 2009 - Contraires

Le libéralisme a pour contraire le centralisme. Toujours plus de fusions concentre les pouvoirs et, ce faisant, ruine la concurrence, y compris quand c’est au nom d’un libéralisme d’autant plus revendiqué qu’il est en réalité un centralisme. Parallèlement, le capitalisme a pour contraire le créditisme : l’un des deux domine forcément au détriment de l’autre.

Insuffisance 2 - Libéralisme et centralisme

« Capitalisme » et « anticapitalisme » sont souvent utilisés pour signifier respectivement « libéralisme » et « antilibéralisme ». Le libéralisme économique a, en effet, lui aussi pour règles générales la propriété privée des entreprises et la régulation par la concurrence des prix ainsi que, plus largement, des offres.

AP3 - L’exception antilibérale française

L’exception antilibérale française

Raymond Boudon

Reproduction intégrale, intertitre et note de renvoi compris, d’un article paru dans le numéro d’avril 2008 de La Revue des Deux Mondes, pages 120 à 125. Sur l’auteur de cet article, voir page 11 la note attachée à son nom. Les soulignements sont notre fait. PF & DM

Erreur 6 - Economie de marché

Les grands patrons de la BU, Banque Universelle, et de la BG, Banque Générale, disent :

    • Nos établissements doivent avoir une activité de banque de détail, BDD, et de banque d'investissement, BDI, faute de quoi la mondialisation les rendrait vulnérables.
    • Il est normal que la BU détienne une partie du capital de la BG et inversement. Cela facilitera leur rapprochement si la mondialisation l'impose.
Syndiquer le contenu