Capital

warning: Creating default object from empty value in /home/atelierpa/www/sites/all/modules/i18n/i18ntaxonomy/i18ntaxonomy.pages.inc on line 34.

On appelle capital le financement permanent fourni directement à une entreprise de droit par un ou plusieurs épargnants.

G - La pleine rémunération du placement en capital par cinq mesures

Une intention, pour l’heure en France, donne à constater que la relance par le capital et la rétroaction EPCE ne sont pas prises en considération : réduire l’impôt payé par les sociétés commerciales sur leurs bénéfices quand ces derniers ne sont pas distribués, afin de favoriser les investissements, et augmenter ce même impôt sur les bénéfices distribués.

C - Capital versus quasi-capital

Il y a d’une part l’épargne directement placée en capital par les particuliers et les associations privées non commerciales. Il y a d’autre part des actions acquises par des entreprises, dont des établissements financiers, ou par une entité publique.

5.1. N’appelons « capital » que le financement à proprement parler permanent fourni directement à une entreprise par un épargnant au moins.

 [DM, 18/3/11 - Il manque à l'argumentation ci-dessous de renvoyer à une définition de l’épargnant et de l'épargne (sil n’y en pas d’antérieure à 5.1, la poser ici pour la première fois : n’appelons « épargnant » qu’un individu ou une associations non commerciale qui a placé une fraction ou la totalité de son patrimoine afin d’en tirer un revenu et n’appelons « épargne » que cette sor

2010, Le capitalisme sans capital

En 2010, Paul Fabra a publié une seconde sélection de ses chroniques. Ce recueil, publié par Les Echos et Eyrolles, est titré Le capitalisme sans capital.

7.3. L’existence d’une relation entre stock national de capital et état de l’emploi est certaine.

1. Un stock national de capital est un agrégat réel.

Dans un pays, des entreprises exercent tout ou partie de leurs activités et y sont domiciliées. La somme des fonds permanents qui, aux passifs de leurs bilans, appartiennent à leurs propriétaires et ne sont pas du quasi-capital constitue le stock de capital de ce pays.

5.9. Appelons « actions négociables » celles dont le mode de liquidation le plus usuel est leur vente à un repreneur.

1. Les actions cotées en bourse sont celles dont la négociabilité est la plus ouverte.

La liquidation d’actions négociables non cotées est, en règle générale, plus difficile.

Syndiquer le contenu